Communauté Play-Arena


    [Indie] Mount and Blade

    Partagez

    UDGM

    Nombre de messages : 126
    Age : 26
    OS Principal : Seven
    Script OLED : DirectConsole

    [Indie] Mount and Blade

    Message par UDGM le Jeu 14 Mai 2009 - 16:59

    Mount and Blade

    Il s'agit du plus beau jeu Indy auquel je joue actuellement.

    Developpeurs: Taleworld
    Date de sortie:Juillet 2008
    Style: Aventure/action
    Prix: Environ 30 euros

    Test:
    Voici le Test de Jeuxvideo.com, pas trés pertinent selon moi, mais qui a le mérite de proposer de belles images ingame.

    Quelques images:



    Vidéo:
    Vidéo hébergée par Youtube.

    Mes impressions:

    C'est une simulation de combats moyennageux. Ainsi seront au rendez-vous Tournois, batailles, Siéges, quetes, gestions de fiefs et de chateaux...etc etc.
    La gestion de la troupe se fait à la "RPG", on augmente les caracteristiques des lieutenants en mêlme temps que leur niveaux, ainsi, on pourra allouer à un chevalier la tâche d'être le medecin , l'ingénieur, l'eclaireur du groupe...
    Le recrutement de la troupe se fait en passant dans les villages à la recherche de volontaires (moi personnellement, les villages je les brûle, un bon moyen de s'enrichir soit dit en passant) qu''il faudra entrainer, ou tout simplement en payant des mercenaires, combattants confirmés fréquentant trés souvent les tavernes.On peut egalement recruter nos prisonniers ou les mettre dans nos geôles en attendant une rançon.
    On distingue plusieurs phases: une phase stratégique sur laquelle on evolue sur la carte du monde (à la Rome Total war) et dont l'unité de temps est le jour, puis une phase dit d' "action" dans laquelle on évolue à la premiére personne. Celle-ci concerne les déplacements à l'interieur des villes et villages, durant les entrainements dans des camps prévus à cet effet ou dans les arénes, durant les tournois, ou tout simplement durant les batailles.
    Au niveau des contrôles, c'est assez complet sans être compliqué: Le clic gauche délivre les coups variant selon le déplacement du personnage et de la souris. Ainsi, on retrouvera les fameux coups de côté, coups d'estoc et coups de face caractéristiques de la série des Elder Scrolls depuis Morrowind. Le clic droit sert à contrer et demandera un timing précis pour certaines armes.
    Puisque nous sommes dans une simulation, tout favorisera l'immersion dans cet univers moyennageux, comme par exemple une trés bonne gestion des Ragdolls (physique des personnages), une animation des chevaux largement supérieure à celle d'Oblivion, l'implication de l''élan et de la portée des coups sur les dégats subis (ainsi, lancé au triple galot , la probabilité de tuer un soldat avec une épée longue ou de désarçonner un cavalier avec une lance est élevée), le moral et la fatigue des hommes, qui seront plus enclins à se rebeller si la nourriture venait à manquer ou si une victoire tant espérée tardait à venir, le mauvais fonctionnement des arbaletes en temps de pluie, l'imprecision des arcs si la fleche n'est pas relachée au bon moment, plus de 100 hommes simultanément sur le champ de bataille (plus de 600 avec un simple mod), le sang; les cadavres, fleches, chevaux morts, lances et armes de lancers qui ne disparaissent pas du champ de bataille (option qui demande toutefois une configuration musclée ou un G50...Wink )et j'en passe...
    Enfin, avec quelques mods modifiant le son, les graphismes et ajoutant le HDR (meilleure gestion des reflets et le la lumiére), on arrive quasiment à égaler les graphismes des productions récentes, bien qu'un addon officiel modifiant ces aspects doive sortir au cours de cette année.

    Un must have.

    Démo:
    Téléchargement sur le site de l'éditeur.

    Mods:
    Voici les principaux Mods du jeu.

      La date/heure actuelle est Mar 24 Oct 2017 - 0:44